Autre-domaines

Glossaire technique de la musique électronique

 

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

 

A

Accordeur : petit appareil électronique permettant d'accorder sa guitare (acoustique ou électrique ou  basse). L'accordeur peut être chromatique, auquel cas il présente toutes les notes de la gamme; ou bien, il peut être dédié à la guitare/basse en proposant les six notes de la guitare (Mi, La, Ré, Sol, Si, Mi).
Actif : une guitare (ou une basse) est dite «active» lorsque son électronique est alimentée. Ce qui permet de vrais réglages de gain ou de tonalité avec ajout de fréquences (basse, médium, aigu) et non avec retranchement de fréquences (mode passif).
Action : hauteur des cordes par rapport à la touche du manche. Aimant : partie essentielle d'un micro déterminant, avec le bobinage, le champ magnétique produisant le son de l'instrument.
ADSR : Abréviation de "Attack-Decay-Sustain-Release" (Temps d'attaque et de décroissance, niveau de maintien et temps d'extinction des notes jouées). Paramêtres du générateur d'enveloppe présents sur un grand nombre de synthétiseurs analogiques. Par extension, nom donné à  ce générateur. Sur certains synthétiseurs d'autres phases peuvent venir s'insérer (Hold, Slope,...).
AES : Grand salon de musique américain.
Aftertouch : "Aprés le toucher". Sur un clavier, réaction à  une pression supplémentaire exercée à  la suite du premier enfoncement de la touche.
AI2 : "Advanced Integrated Square". Synthése employée chez Korg.
Algorithme : En technique FM, c'est une regroupement particulier d'opérateurs.
Alnico : acronyme de ALuminium/NIckel/CObalt soit les métaux entrant dans la composition des aimants de micros.
Ampli de puissance : il se différencie de l'ampli «habituel» du fait de l'absence de préampli. Autrement dit, un ampli de puissance ne fait qu'ajouter de la puissance à un signal électrique et ne modifie en rien la sonorité (c'est le rôle du préampli).
Analogique : Qui représente, traite ou transmet des données sous la forme de variations continues d'une grandeur physique. Se dit d'un synthétiseur dont les modules sont tous parcourus par des signaux de tension analogiques. La synthése numérique essaie elle, en "collant" une suite de courtes tensions, de recréer les variations continues d'un signal analogique.
AR : Générateur d'enveloppe à  deux paramètres (Attack et Release).
Arpège : technique main droite à la guitare où l'on égrenne les cordes une à une (généralement les trois premières) avec les doigts .
Arpégiateur : Générateur d'arpèges. Module permettant de faire entendre une par une, et dans un ordre déterminé (montant, descendant, montant+descendant ou autre), les notes d'un accord plaqué sur le clavier.
Attaque : Première phase d'un son. C'est le temps que met l'onde sonore pour atteindre son amplitude maximum.
AV : "Advanced Vector". Synthèse vectorielle avancée utilisée chez Korg.
AWM : "Advanced Wave Modulation". Synthèse, utilisée chez Yamaha, regroupant des tables d'ondes et de la lecture d'échantillons.
AWM2 : AWM avancée.

B

 

Baffle : enceinte pour sono ou haut-parleur d'un ampli guitare.
Bande passante : Fréquences comprises entre deux fréquences limites.
Bande sensitive : Voir Ruban sensitif .
Banque : Mémoire stockant un ensemble de sons.
Barrage : ensemble des pièces de bois sous-tendant la table d'harmonie d'une guitare acoustique, largement responsable de la vibration de la table et donc de la sonorité finale de la guitare.
Barre de réglage (également Truss rod) : tige métallique insérée à l'intérieur des manches de guitares électriques et folk permettant de régler l'incurvation du manche.
Barrette (voir Frette)
Bend : tiré de la note effectué à la main gauche afin de glisser d'une note à l 'autre sans à-coup. Plus les cordes sont souples et plus ce bend peut s'effectuer sur une grande plage tonale.
Bigsby : système de vibrato équipant certaines Gibson/Epiphone
Binaire : Codage n'utilisant qu'une suite de 0 et de 1. C'est la base du numérique.
Bit : Abréviation de l'anglais "Binary Digit" (Chiffre binaire). Unité élémentaire d'information ne pouvant prendre que les valeurs 0 ou 1.
Bloc-corde : système placé sur le sillet de tête ou sur le chevalet empêchant la guitare de se désaccorder.
Bobinage : fil métallique entouré autour d'un aimant et constituant ainsi le micro d'une guitare/basse électrique.
Bois (ou Essence) : ben, tout le monde sait ce qu'est du bois, non ? Sachez cependant qu'un bois massif sonne généralement mieux qu'un bois en plaqué. Cela étant, mieux vaut une belle lutherie en contreplaqué de qualité que du massif de bois de bas étage...
Boîte à rythmes : boîtier bourré d'électronique permettant de remplacer (avec plus ou moins de réussite) un batteur (rythmes programmables) et, le plus souvent disposant d'une programmation de lignes de basse (pour remplacer, cette fois, le bassiste).
Boîte de direct : boîtier permettant de brancher directement sa guitare à une table de mixage sans passer par un ampli/préampli.
Bottleneck : cylindre de verre ou de métal que l'on glisse à l'auriculaire de la main gauche pour obtenir des effets de slide.
Boucle : Partie d'une séquence musicale ou d'une onde répétée plusieurs fois ou à  l'infini.
Boucle d'effet : si les effets sont généralement placés entre la guitare et l'ampli, ils peuvent parfois être inséré (sur certains amplis) après le traitement du signal par le préampli, ce qui donne un résultat différent; l'effet agissant sur le signal définitif et traité et non plus en amont du préampli. A noter que certaines insertions de boucle d'effets se font avant le préampli.
Brillance : Niveau des fréquences aiguës.
Bruit : Voir Générateur de bruit.
Bruit blanc : Signal reproduisant toutes les fréquences audibles à  proportion égale (de 10 Hz à 10 khz).
Sur les synthés analogiques le bruit est obtenu tout simplement en amplifiant le bruit de fond créé par les circuits électroniques de la machine.
Bruit rose : Signal obtenu en éliminant les fréquences hautes du bruit blanc.

C

Câble (simple, blindé) : plus un câble est blindé, moins il occasionnera de bruits parasites et de souffle. A ne pas prendre trop long, non plus, sous peine d'y laisser des plumes...
Caisse : corps de la guitare
Canal :Voie permettant de communiquer de l'information.
Capodastre (ou Capo) : petit accessoire qui se place sur le manche de la guitare, frettant ainsi toutes les cordes, permettant de changer de tonalité sans avoir à transposer les accords.
Cardioïde : micro (chant, instrument...) présentant un angle de captation serré de la source sonore (30/60°)
Carte : Circuit imprimé, supportant de la mémoire et/ou un ou plusieurs processeurs.
Cartouche : Carte enveloppée d'un "Boitier" et se connectant au synthé. Une cartouche contient de la mémoire vive ou morte permettant d'étendre les capacités de stockage de la machine.
CD-ROM : Disque, semblable au disque laser audio, permettant de stocker des données informatiques. Les lecteurs de CD-ROM les plus vendus actuellement ne peuvent qu'être lus, mais des lecteurs plus chers permettent l'écriture sur disque.
Chanterelle : Mi premier, autrement dit la corde la plus fine des six cordes qui équipent votre guitare.
Chevalet : partie inférieure d'attache des cordes collé sur la table d'harmonie, en bois ou en métal. Couplé avec un vibrato le cas échéant.
Cheville : petite pièce de plastique retenant les cordes à boule d'une guitare acoustique folk.
Chord : Sur certains synthés, bouton servant à  mémoriser un accord.
Chorus : effet dédoublant légèrement le son de la guitare, donnant ainsi de l'épaisseur à la sonorité. Indispensable aux guitares acoustiques notamment. Effet de choeur ou d'ensemble réalisé à  partir d'un seul son.
Cinch : Type de prises coaxiales utilisées dans les connexions audio. Mis au point par la société américaine RCA.
Circuit : Suite de conducteurs électriques reliés entre eux.
Circuit imprimé : Plaque supportant des composants électroniques et constituée d'un dépot métallique conducteur placé sur un circuit isolant.
Circuit intégré : Circuit de faibles dimensions comportant un grand nombre de composants électroniques actifs ou passifs. Il est réalisé sur une mince plaquette de silicium. Les célèbres "puces" sont des circuits intégrés.
Combi : Abréviation de "Combinaison".
Combinaison : Combinaison multitimbrale de sons simples, pouvant être disposés en couches ou en zones.
Combo : ensemble d'amplification comprenant un préampli + un ampli + un baffle, le tout réuni dans un même boîtier (opposé à Double corps)
Compression/Compresseur : effet apportant de la présence et de la densité au son. Uniformise les fréquences du signal en diminuant la dynamique (soit le contraire d'un enhanceur qui lui élargit le spectre du signal).
Conducteur (manche) : manche se poursuivant dans le corps de la guitare, traversant ou semi-traversant, assurant un meilleur sustain à l'instrument.
Contour : filtre agissant sur le son final pour une plus grande présence
Contrôle par le souffle : Technique, utilisée essentiellement chez Yamaha, permettant de contrôler certains paramètres d'un son en soufflant dans un petit accessoire relié au synthé semblable à un instrument à vent. (accroissement de certaines fréquences).
Cordes : en nylon (pour les classiques), en bronze (pour les folk) ou en acier (pour les électriques et les basses). En général, elles sont filées rond mais existent également en filées plat pour un son très jazzy.
Cordier : système d'attache de cordes remplaçant l'habituel chevalet sur certaines guitares jazz ou manouche. Pièce d'attache des cordes couplée au chevalet.
Coupe-Bande : Filtre ne laissant passer que des fréquences extrêmes (basses et hautes). C'est l'inverse du filtre passe-bande.
Créneau : Signal rectangulaire.
Cutaway ou Echancrure : voir Pan coupé.
Cut-off : Fréquence de coupure (pour un filtre).
CV : "Control Voltage". C'est le contrôle d'un oscillateur par une tension dépendant des notes jouées sur le clavier d'un synthé. Les 2 standards utilisés sont le Volt/Octave et le Hertz/Octave.

D

DCA : "Digital Controlled Amplifier". Amplificateur à  contrôle numérique.
DCB : Interface de transmissions de données numériques créée par Roland au début des années 80. On la trouve sur quelques synthés (Juno 6, Juno 60), mais elle fut vite remplacée par le Midi.
DCO : "Digital Controlled Oscillator". Oscillateur à  contrôle numérique.
DCW : "Digital Controlled Wave". Onde contrôlée numériquement (Chez Casio).
Décibel : Unité de mesure de niveaux sonores, dixième d'un bel. Le bel est tiré du nom du physicien Américain, inventeur du téléphone, Graham Bell (1847-1922).
Décroissance : Pour un son, temps mis pour passer du maximum de l'amplitude atteint à la fin de l'attaque au niveau de maintien (dans un type ADSR). "Decay" en anglais.
Délai : anglicisme pour «retard» (delay). Cet effet retarde de quelques millisecondes le son de votre guitare, lui apportant ainsi une épaisseur de son inégalable. A noter que ce retard est entièrement paramétrable par vos soins (entre quelques millisecondes et quelques secondes).
Demi-caisse : corps de guitare jazz ou blues situé entre la quart de caisse et la pleine caisse (on s'en serait douté !). Il n'existe plus guère de modèles de ce type, au profit des quarts de caisse, plus polyvalentes.
DI : Interpolation différentielle. Son rôle est d'arrondir les formes en escalier des échantillons afin de se rapprocher d'un son analogique.
Diapason : branche métallique qui donne le La (en général d'une fréquence de 440 Hz). Il existe également des diapasons électroniques dont le meilleur exemple se trouve dans la tonalité du téléphone... On appelle également Diapason la longueur vibrante d'une corde (du sillet de tête au sillet de chevalet pour une corde à vide) qui détermine la hauteur de la note jouée
DIN : "Deutsche Industrie Normen". Type de prise (broche), dit européen car créé en Allemagne. Une des variantes est utilisée pour les connexions Midi.
Diode : Composant électronique ne laissant passer le courant dans un sense.
Directionnel : les micros directionnels n'enregistrent que les sources sonores placées directement devant eux, éliminant ainsi tout risque de capter les bruits d'ambiance environnants.
Direct to Disk : Enregistrement fait directement en numérique sur un disque informatique.
Disque dur (ou Disque): Disque rigide situé dans l'ordinateur ou le synthétiseur et permettant de stocker des données (qui ne s'effacent pas à  l'extinction de la machine).
Disquette : Disque souple destiné au stockage de données numériques. Dans les années 70 le format était de 8" (pouces). Les années 80 ont laissé la place au 5"¼, puis au 3"½. L'avantage de ce dernier, le format actuel, est d'être plus petit et d'avoir le disque enfermé dans une enveloppe rigide. Il existe également d'autres formats spéciaux.
Distorsion : effet de saturation du gain de votre guitare (à rapprocher de la fuzz)
Distortion de phase :Technique de synthése sonore utilisée chez Casio. Elle a été améliorée pour donner la distortion de phase interactive.
Diviseur d'octave :Technique, tirée de l'orgue électrique, permettant d'obtenir simplement une polyphonie totale, c'est à  dire sur tout le clavier.
DLM : Chez Roland, c'est un système qui coupe un échantillon PCM afin de former, en bouclant le morceau obtenu, une nouvelle forme d'onde.
Dobro : guitare tout en métal ou moitié bois/moitié métal, comportant un résonateur métallique lui donnant un son d'une puissance extraordinaire. Parfait pour le blues et la country.
DON : Disque Optique Numérique (magnéto-optique). Disque de stockage de données de grande capacité et réinscriptible.
Double bobinage (voir Bobinage)
Double corps : ensemble d'amplification comprenant une tête réunissant préampli + un ampli et une enceinte séparée (opposé à Combo)
Double Mode : permettant de superposer 2 sons, c'est à  dire "d'empiler" 2 couches de sons.
Dreadnought : forme de guitare folk inventée par C.F. Martin, certainement la plus répandue aujourd'hui.
DSP : "Digital Signal Processing". Circuit électronique spécifique au traitement sonore.
Dual : Voir Mode Double.
Duophonique : A deux voix.
Dynamique : Rapport entre le niveau maximum du signal et le niveau de bruit.

E

Echancrure (ou Cutaway) : voir Pan coupé.
Echantillon : Valeur de l'amplitude d'une onde à  un instant donné. Par extension, c'est l'ensemble de ces valeurs mémorisées sous forme numérique dans une table d'onde.
Echantillonnage : Prélèvement d'échantillons (en technique numérique). La fréquence d'échantillonnage correspond au nombre d'échantillons prélevés par seconde.
Echantillonneur : Machine permettant d'enregistrer des sons naturels (qu'elle transforme en signaux numériques) et de les stocker en mémoire. Il est ensuite possible de jouer avec ce son.
Echo : répétition du son à une vitesse plus ou moins grande. Paramétré à son maximum, l'écho se transforme en réverbération.
Eclisse : partie de la guitare entre le fond et la table de la guitare; autrement dit, l'épaisseur de votre acoustique.
EG : "Enveloppe Generator". Le générateur d'enveloppe est un module contrôlant la dynamique d'un son. La forme la plus commune d'enveloppe est l'ADSR, mais il est devenu plus complexe sur les machines récentes.
Egaliseur : appareil électronique permettant d'ajouter ou de retrancher des fréquences à votre son. Ainsi, les réglages graves, médiums, aigus de votre ampli constituent un égaliseur minimum. L'égalisation devient paramétrique quand elle agit sur des bandes de fréquences spécifiques et non plus en termes de basses, médiums, aigus.
Electro-acoustique : guitare acoustique (à cordes nylon ou acier) pourvue d'un micro afin de pouvoir être reprise par un ampli.
Enceinte : ou baffle. C'est la gamelle de votre ampli, toujours fragile, et largement responsable du résultat final de votre son.
Ensemble : Plusieurs instruments jouant à l'unison.
Enveloppe : Forme représentant l'évolution d'une variable dans le temps. Le générateur d'enveloppe contrôle la plupart du temps l'amplitude du son, mais il peut également contrôler la variation du spectre ou la hauteur tonale du son.
Equalizer (voir Egaliseur)
Equaliseur : Anglicisme, venant de "Equalizer". La véritable traduction français est Egaliseur. Il s'agit d'un module permettant de filtrer plusieurs plages de fréquences.
Esclave : Se dit d'une machine entièrement contrôlée par un autre appareil, appelé Maitre. Ce contrôle se fait en général par le Protocol Midi auquel s'ajouter le protocol Smpte pour la synchronistion temporel . Par exemple lorsqu'on veut synchroniser un ordinateur avec un séquenceur externe.
Essence (voir Bois)
Etui : boîte rigide permettant de transporter votre guitare sans risque (à ne pas confondre avec les housses, en matière souple).
Expandeur :Synthétiseur sans clavier se pilotant grâce à  un ordinateur, un séquenceur ou un clavier externe en utilisant le protocol Midi. Quelques anciens expander sont contrôler par un courant analogique.

F

Fader Atténuateur : Commande règlant l'amplitude des signaux.
Fading : Disparition progressive d'un son.

Feedback : effet larsen qui se produit quand le son de votre guitare provenant de l'ampli est repris par les micros et réinjecté dans l'amplification. A éviter à tout prix ! ou pour des effets très spéciaux. En technique FM, c'est la réinjection du signal de sortie sur l'entrée d'un opérateur.
Filée rond ou plat (voir Cordes)
Filet : bordure de jointure entre les éclisses et la table (ainsi que le fond) de la guitare. Uniquement esthétique, le filet ne change rien à la sonorité de votre guitare.
Fill in : Variation s'introduisant au milieu d'une séquence.
Filtre Module : électronique chargéde ne faire passer qu'une certaine bande de fréquences, appelée bande passante. La valeur en dB/Oct définit la pente de coupure du filtre. Plus cette valeur est grande, plus le filtre est efficace. Une valeur de 24 dB/Oct signifie qu'il y a une baisse de 24 dB d'un octave à l'autre. Ce que l'on appelle filtre, dans un synthétiseur analogique, est en général l'association d'un filtre passe-bas et d'un résonateur.
Flanger : effet tournant, du type phasing, comme si vous placiez un ventilateur entre votre ampli et vos oreilles (en fait, le flanger correspondant à un phasing tournant dans les deux sens alternativement) Effet de modulation de la fréquence d'un signal sonore à  l'aide d'une ligne à retard. Proche du chorus et du phaser.
Flight case (ou FlyCase) : étui en dur pour transporter une guitare.
Floyd Rose : système génial de vibrato autobloquant permettant de s'acharner comme un âne sur son levier de vibrato sans jamais désaccorder sa guitare. Défaut du système, quand vous changez de tirant de cordes (en passant du 9/42 ou 10/46 par exemple), il faut compter une bonne heure pour rerégler tout le système.
FM : "Frequency Modulation". Modulation de fréquence. Type de synthése exploitée pour la première fois à  grande échelle par Yamaha (série GS puis DX). Elle a révolutionnée le monde des synthétiseurs au début des années 80.
Footswitch : interrupteur au pied permettant de passer d'un canal de l'ampli à l'autre, ou bien de déclencher la réverbe ou un quelconque effet intégré à l'ampli.
Formant : Filtre.
Forme d'onde : Forme du signal de sortie d'un oscillateur qui est utilisé comme élément de base pour la synthèse d'un son.
Fréquence: Nombre d'oscillations par seconde d'un signal. Elle se mesure en hertz (Hz). Fréquence de coupure : Fréquence à  laquelle le filtre commence à  agir.
Fréquence fondamentale : Fréquence principale d'un son. Appelée aussi "la fondamentale".
Fretless : basse (le plus souvent) sans frettes, à l 'image d'une contrebasse. Avantage : un son incomparable, tout en douceur, avec des glissandi extraordinaires. Inconvénient : difficile à jouer car il faut bien repérer où poser ses doigts pour obtenir une note juste.
Frette : petite barrette de métal marquant l'emplacement des notes sur le manche.
Fuzz : distorsion obtenue par saturation des aigus.
FXM : "Frequency X-Modulation" (Roland). Méthode d'interpolation de deux formes d'ondes différentes (Mais n'a aucun rapport avec la FM). C'est une sorte de modulateur en anneau permettant de "salir" l'échantillon sélectionné

 

G


Gain :
Coefficient d'amplification. Il s'exprime en décibels. Il augmentation du niveau de sortie (de la guitare, du préampli); et correspond à une augmentation du volume final.
Gate : Porte. Module logique permettant le déclenchement de l'enveloppe.
Générateur de bruit : Module créant un signal aléatoire. Ce signal est le plus souvent du bruit blanc. Les bruits d'autres "couleurs" sont obtenus par filtrage du bruit blanc (élimination des fréquences hautes dans le cas du bruit rose).
Gigbag : housse matelassée
Glissando : Propriété équivalente au portamento, mais dans laquelle seules certaines fréquences (toutes les notes intermédiaires par demi-tons) sont générées. C'est l'équivalent du glissement d'un doigt sur les touches d'un clavier.
GM / GS : Normes "General Midi / General Standard". Elles normalisent l'ordre des sons en mémoire.
Gold Top : finition dorée, esssentiellement chez Gibson (dont la célébrissime Les Paul)

H

Harmonique : Fréquence multiple de la fréquence fondamentale. Il faut noter que ce nom est masculin.
Hauteur tonale : Sensation auditive liée à  la fréquence fondamentale d'un son.
Herringbone : filet décoratif en forme d'arrête de poisson, créé par Martin.
Hertz : Unité de mesure de la fréquence. Ce nom vient du physicien Allemand Heindrich Hertz (1857-1894).
Hertz/Volt : Standard concernant la tension de commande (CV) d'un oscillateur. Il fut utilisé principalement sur des machines Korg ou Yamaha.
Hold : Maintien ou Blocage. Fonction parfois utilisée dans l'EG pour la tenue d'une note.
Horloge : Dispositif de synchronisation d'événements émettant des impulsions à  intervalles réguliers.
Housse : enveloppe souple de protection de votre instrument (à ne pas confondre avec les étuis, conçus en matériaux durs).
Humbucker ou Humbucking (voir Bobinage)
Hyper Cardioïde : micro (chant, instrument...) présentant un angle de captation très serré de la source sonore (7° environ).

I


Impédance :
niveau d'entrée ou de sortie exprimé en dB (décibel).
Impulsion : Signal rectangulaire.
Interface :
Module permettant l'échange d'informations entre deux machines ou entre un homme et une machine.
IRCAM : Institut de Recherche et de Coordination Acoustique Musique. Il est situé à  Paris.

J


Jack :
Type de prise coaxiale mono ou stéréo. C'est le standard pour les transmissions analogiques en musique. 3 diamètres: 6,35 mm (le plus courant), 3,5 mm et 2,5 mm.
Joystick : Manette de commande, équivalente à  la combinaison de deux molettes. Le joystick permet donc de contrôler simultanément l'intensité de deux effets. Sur les synthés, il permet très souvent de contrôler le pitch bend et la modulation. Le mot se traduit littéralement par "Bâton de joie" !
Jumbo : forme de caisse de guitare acoustique aux formes volumineuses et arrondies; parfait pour obtenir le gros son.

 

K


Keymaps : Désigne les échantillons de base chez Kurzweil.
Kit : Ensemble de pièces détachées ou de composants électroniques à  assembler soi-même.
Un kit de batterie est un ensemble de sons de percussions répartis sur le clavier. Un kit de batterie est aussi appelé "ensemble rythmique".


L

L.A : Synthèse Arithmétique Linéaire. Inventée par Roland pour sa série D. Deux générateurs appelés "partiels" (partials) peuvent être programmés en même temps, l'un utilisant un échantillon PCM et l'autre s'occupant de la partie analogique.
Lampe : si le tout électronique a envahi notre quotidien, les amateurs des bonnes vieilles lampes de nos grand-mères demeurent légion. Les lampes apportent chaleur et gain.
Larsen (effet) : Sifflement apparaissant lorsqu'un micro capte son propre signal dans un haut-parleur. voir Feedback.
LCD : "Liquid Crystal Display". Ecran à  cristaux liquides.
Lead : canal de l'ampli plus spécifiquement destiné au jeu en solo (généralement avec une saturation du préampli).
LED : "Light Emitting Diode". Diode électroluminescente. Composant électronique qui sert de voyant.
Leslie (effet) : effet tournant imitant les cabines Leslie des orgues. Effet proche du flanger.
Levier (de vibrato) : tige métallique permettant d'étirer les cordes de la guitare afin de donner un effet de glissando (montée ou descente d'un ton à l'autre sans à-coup, à l 'image d'un bend/tiré de la note).
LFO : "Low Frequency Oscillator". Oscillateur générant des basses fréquences inaudibles. Il est habituellement utilisé pour créer une modulation.
Limiteur : système électronique filtrant le passage de certaines fréquences dans un signal électrique.

 

M

Maintien : Phase du son qui est maintenue tant que la touche du clavier associée à  ce son est enfoncée. Son amplitude est fixée lors du réglage de la forme de l'enveloppe. Il correspond au "Sustain"
Maître : Se dit d'une machine controlant un ou plusieurs autres appareils, appelés esclaves. On parle généralement de clavier maître pour les claviers midi ne possédant aucun générateur de son.
Manche collé/vissé : si pratiquement toutes les guitares acoustiques comportent un manche collé, en électrique on en trouve également des vissés. Il s'agit plus d'un problème conceptuel et esthétique que d'une question de qualité finale de l'instrument. Agit peut-être sur le sustain.
Master volume : bouton de réglage du volume général de l'ampli. Grâce à ce master, forcément couplé à un volume lié à chaque canal de l'ampli, on peut saturer le son à bas volume (on pousse le volume du canal à fond tout en réglant le master au plus bas). Sans ce master, il est impossible de faire saturer l'ampli autrement qu'à volume maximum. Permet également d'avoir un niveau différent sur chaque canal.
Mécaniques : système permettant d'accorder votre guitare. Elles existent en version simple (découvertes), fermée ou à bain d'huile. Certaines sont autobloquantes pour une meilleure tenue de l'accordage.
Médiators : petit morceau de plastique (ou de tout autre matière : bois, corne...) permettant de pincer les cordes à la main droite sans utiliser ses doigts.
MEG : "Multiple Event Generator". Synthèse sonore inventée par le Français Christian Deforeit.
Mémoire de masse : Disque dur, disquette, cassette, DON, CD-ROM,...
Métronome : système électronique ou mécanique décomptant chaque temps d'un rythme prédéfini par vos soins. indispensable pour travailler et garder le tempo.
MG : "Modulation Generator". Générateur de modulation, c'est à  dire LFO.
Microprocesseur : Processeur miniaturisé dont tous les éléments sont rassemblés sur un seul circuit intégré.
MIDI : "Musical Instrument Digital Interface". Système et norme de transfert numérique entre appareils traitant des données musicales (synthétiseurs, séquenceurs, ordinateurs,arrangeur, boîtes à rythmes...).C'est un interface standard permettant de piloter toutes sortes d'appareils électroniques à l'aide d'un pédalier ou d'un clavier maître ou ordinateur. La norme Midi utilise des câbles de type DIN 5 broches.
MidiFile : Format standard de sauvegarde des fichiers de séquences. La norme 0 a une piste multicanal. La norme 1 a, elle, 16 pistes séparées.
MIDI-In : Prise d'entrée d'une interface Midi.
MIDI-Out : Prise de sortie d'une interface Midi.
MIDI-Thru : Prise qui, dans une interface Midi, délivre le même signal que celui qui entre dans la prise Midi-In. Cette prise permet de relier et de contrôler plusieurs appareils musicaux par le Midi.
Mode mono/poly/omni : En mode Poly toutes les notes jouées sont codées sur un seul canal Midi. En mode Mono chaque note jouée est codée sur un canal Midi différent, ce qui permet une plus grande précision d'interprétation. Le mode Omni Off permet de sélectionner un canal pour l'émission et un pour la réception des données Midi. En mode Omni On toutes les informations sont réceptionnées sans distinction de canal.
Modélisation : principe d'imitation des caractéristiques sonores d'un ampli, d'une enceinte... On obtient le son d'un Vox, d'un Marshall, d'un Fender, instantanément.
Modulaire : Qui fonctionne par modules reliés entre eux (et interchangeables). C'était le cas des synthétiseurs des années 60.
Modulation : Modification d'un signal, appelé "porteur", par un autre signal appelé "modulateur". La modulation permet de créer des effets de vibrato ou de trémolo.
Modulateur en anneau : Module permettant d'obtenir des sons complexes à  partir de deux signaux, l'un modulant l'autre.
Monodique ou Monophonique : A une seule voix. Se dit d'un instrument ne pouvant produire qu'une note à  la fois.
Moniteur : Ecran vidéo.
Morceau : Dans un séquenceur c'est un enchainement de séquences mélodiques (patterns). Dans une boite à  rythme c'est l'enchainement de mesures rythmiques.
Morphing : Effet de transition entre deux sons.
Multi-effet : boîtier réunissant de nombreux effets, évitant ainsi l'accumulation de pédales à l'effet unique et spécifique.
Multitimbral : Se dit d'un appareil capable de produire plusieurs timbres simultanément.
Multitimbralité: Capacité pour un instrument d'être multitimbral. Nombre de timbres pouvant être produits simultanément.

N

NAMM : "National Association of Music Merchants" (Association américaine de marchands de musique). C'est aussi devenu le nom d'un grand salon de la musique.
Noise gate : "Porte de bruit". Dispositif électronique qui bloque un signal basse-fréquence en l'absence de modulation afin d'éviter le souffle. C'est un filtre éliminant certaines fréquences du signal génératrices de souffle (seuil de filtrage paramétrable).
Numérique : Technique, opposée à  l'analogique, permettant un codage du signal sous forme de nombres binaires. Un synthétiseur numérique génère des sons sous forme binaire, ces sons étant convertis en tension à  la sortie de l'instrument pour attaquer des haut-parleurs.

 

O

Octave : Intervalle musical correspondant à  8 tons.
Octaver : effet doublant la note jouée à l'octave (supérieure ou inférieure).
Octet : Code informatique composé de 8 bits. Cette valeur permet d'exprimer la capacité de stockage d'une mémoire vive, morte ou de masse. Le Kilooctet (Ko) est égal à  1024 octets, le Mégaoctet (Mo) à  1024 kilooctets et le Gigaoctet (Go) à 1024 mégaoctets.
Omnidirectionnel : micro enregistrant toutes les sources environnantes à 360° (utile pour enregistrer des ambiances mais, en aucun cas, une voix ou un instrument spécifique sous peine d'enregistrer simultanément tous les bruits ambiants...).
One-shot : Dispositif qui, déclenchépar un signal d'entrée, délivre un créneau de durée déterminée.
Onglet : petit accessoire en plastique ou en métal placé au bout des doigts de la main droite, et sur le pouce, afin d'obtenir une meilleure attaque des cordes.
Open tuning : littéralement «accord ouvert». Façon d'accorder sa guitare pour que les cordes, jouées à vide, produisent un accord (et non plus Mi, La, Ré, Sol, Si, Mi).
Oscillateur : Circuit produisant une forme d'onde périodique. Appelé aussi générateur.
Ouïes : ouvertures pratiquées (généralement sur les quart et demi-caisses) afin d'apporter un plus grand volume sonore lorsque l'instrument est joué en acoustique.
Overdrive : saturation du gain de l'ampli qui donne un effet proche de la distorsion. Sur certains synthétiseurs, c'est la position correspondant à  la distorsion .

P


PAF :
Patent Applied For (autrement dit : «breveté»). Comme sur les premiers exemplaires de ces doubles bobinages il était écrit en gros que le système était breveté, la vox populi en a fait son appellation usuelle. Les Paf sont des micros guitare au son chaud, type Gibson.
Pan coupé : également appelé cutaway ou échancrure, le pan coupé (parfois double) permet un accès plus aisée aux cases aiguës de votre manche. Surtout utile aux solistes.
Pan(oramique) : Balance gauche-droite (pour la stéréo).
Partie : Voir Voie.
Pas à  pas : Dans un séquenceur, c'est la possibilité de créer une séquence en entrant les notes une par une, ainsi que leur durée, et ainsi ne pas se soucier de la vitesse d'exécution. Cette technique s'oppose au temps réel.
Passe-Bande : Filtre ne laissant passer qu'une plage de fréquences. Un filtre passe-bande est l'association d'un filtre passe-bas et d'un filtre passe-haut.
Passe-Bas : Filtre ne laissant passer que les basses fréquences. C'est le filtre le plus courant sur les synthétiseurs.
Passe-Haut : Filtre ne laissant passer que les hautes fréquences.
Passif : un préampli ou une égalisation sont passifs quand ils ne sont pas alimentés électriquement et ne font que filtrer le signal électrique (au lieu d'y ajouter du gain ou des fréquences lorsqu'ils sont actifs).
Patch : A l'origine, ce terme désignait les câbles permettant de faire des liaisons entre les différents modules d'un synthétiseur. Le sens a évoluéet le mot sert aujourd'hui à  désigner l'ensemble des paramètres nécessaires à  la création d'une sonorité. Par extension, ce mot est parfois employé pour désigner la sonorité créée.
Patch remain : Fonction permettant, sur certains synthétiseurs, d'éviter que le son ne soit coupé lorsque l'on change de sonorité.
Pattern (ou Rythme) : C'est la plus petite division rythmique d'un séquenceur.
Pattern / song : Dans un séquenceur, piste sur laquelle on crée des morceaux (songs) en "collant" plusieurs séquences de base (patterns) à  la suite les unes des autres.
PCM : Modulation par impulsions codées (MIC). Type de codage de sons échantillonnés.
PCMCIA : Format de cartouche d'extension.
Pédale (guitare): petit boîtier déclenchable au pied comportant un seul effet.
Pédale : Ustensile utilisé pour déclencher au pied certaines fonctions sur un synthétiseur. Il exite la pédale sustaine qui se limite à intérupteur. La deuxième catergorie est la pédale effet qui est en gros un potentiomètre. Les models sont propre à chaque machine ou fabriquant et rarement interchangeable.
Performance : Voir Combinaison.
Phasing : Effet obtenu en superposant à  un signal le même signal mais filtré. Le déphasage fait que certaines fréquences s'amplifient alors que d'autres s'annulent. Cet "effet de phase" permet de créer un son tournant, par exemple pour imiter les cabines Leslie.
Pied : Mesure anglaise égale de nos jours à  30,48 cm. . Ce terme est utiliser pour désigné les registre d'orgues qui dont la longueur du premier tuyaux du registre correspondait effectivent à la longue désigné. 32 pieds , 16 pieds , 8 pieds , 4 pieds , 2 pieds.On retrouve ces valeurs encores de nos jours sur les barettes rétractables des orgues électroniques, et même sur les répliques virtuels comme ces de l'orgue B3 de Hammond.
Piézo : type de micro que l'on trouve essentiellement sur les guitares acoustiques. En fait le piézo est mis en action par les vibrations de la table d'harmonie de la guitare, vibrations qu'il transforme en courant électrique.
Pitch bend : Molette d'un synthé permettant la modification de la hauteur d'un son.
Pitch shifter : effet permettant de décaler d'un ou de plusieurs tons la note jouée (à la tierce, à la quinte...)
Pixel : Point lumineux d'un écran.
Plaque de protection : (ou pickguard) plaque (généralement de plastique) collée sur la table d'harmonie de la guitare, juste sous les cordes, afin de protéger le bois de la table des rayures provoquées par le jeu au médiator.
Plectrum (voir Médiator)
Polyphonique : Comportant plusieurs voix. Un istrument polyphonique peut produire plusieurs notes simultanément.
Portamento : Propriété permettant d'entendre toutes les fréquences sonores situées entre deux notes (en un temps fixé ou réglable). Cet effet imite le glissement d'un doigt sur une corde de violon. Un portamento polyphonique permet le glissement d'un accord vers un autre.
Potentiomètre : Element permettant de faire varier une tension (c'est une résistance variable), donc de contrôler certains paramètres d'une machine. Il peut être rotatif ou à  glissière (en ligne). Les molettes, leviers et joysticks sont directement reliés à  des potentiomètres rotatifs.
Pouce : Mesure anglaise égale à  2,54 cm.
PPQN : "Pulse Per Quarter Note". Dans un séquenceur, nombre d'impulsions à  la noire. C'est, du point de vue mathématique, l'inverse de la résolution à  la noire.
Préampli : modifie le signal électrique provenant de la guitare aussi bien au niveau des fréquences que du gain.
Preset : Son ou autre donnée mis en mémoire à  la fabrication du synthétiseur ou de l'expandeur. Mot très employé; le véritable terme français est "Présélection".
Processeur : Organe électronique capable d'assurer le traitement complet d'une série d'informations.
Programme : Terme utilisé pour désigner un son programmé(ou programmable).
Program : Son programmable.Chez Kurzweil c'est un son constitué de plusieurs formes d'ondes de base.
Push-pull : bouton que l'on peut tirer/pousser. Voir Split
PW: "Pulse Width" Réglage de la largeur d'impulsion, c'est à  dire de la largeur d'un signal rectangulaire.
PWM : "Pulse Width Modulation". Modulation de la largeur d'impulsion par un signal de commande.

Q

Q : Sigle utilisé pour la résonance d'un filtre.
Quantisation : Dans un séquenceur système permettant de recaler le jeu au niveau rythmique. Se dit également Autocorrection.
Quart de caisse : type de guitare entre acoustique et électrique, à la caisse peut profonde, généralement destinée au jazz ou au blues.

 

R


Rack :
boîtier métallique, montable en colonne. Sa hauteur se définit par unité standardisée, de 19". (1U, 2U, etc.). On trouve en rack aussi bien des enregistreurs que des multi-effets, des expanders, des préamplis que des amplis...
RAM : "Random Access Memory" (Mémoire à  accès aléatoire). Mémoire vive, c'est à  dire dans laquelle on peut lire ou écrire, mais qui s'efface à  la coupure du courant.
Rampe : Partie montante ou descendante d'un signal en dent de scie.
Rapport signal/bruit : rapport arithmétique entre le signal électrique créé par votre guitare et les bruits parasites (souffle...) qui accompagnent inévitablement ce signal.
Rca : type de prises correspondant au standard de la hifi mais que l'on trouve également sur certains appareils de musique (enregistreurs notamment).
Réducteur de bruit : voir Noise gate
Relâchement : Phase finale d'un son. C'est le passage du maintien ou de la partie soutenue à  l'extinction totale du son (après le relâchement de la touche). C'est la plupart du temps le dernier paramètre d'un générateur d'enveloppe.
Release : Extinction. Voir Relâchement.
Résonance : Etat dans lequel se trouve un filtre amplifiant les fréquences proches de sa fréquence de coupure. Synonyme de surtension.
Réverbe (ou Réverbération) : Effet acoustique provoqué par la réflexion du son sur les surfaces d'une grande salle (murs, plafonds, etc). A l'origine simulé par des procédés mécaniques (passage de l'onde dans un ressort) cet effet est aujourd'hui créé par des processeurs. Chez les musiciens on parle souvent de "réverb". L'effet cathédrale (pièce vide) correspondant à une sorte d'écho extrêmement rapide. Donne de l'épaisseur à votre son. Indispensable pour les voix.
ROM : "Read Only Memory" (Mémoire ne pouvant être que lue). Mémoire morte, c'est à  dire qui ne peut être que lue et qui ne s'efface pas quand on coupe l'alimentation.
RPPS, RPS : Fonction de reproduction et d'enregistrement de motifs en temps réel. Chez Roland le RPPS est nommé RPS.
RS-PCM : Modulation par impulsions codées re-synthétisée. Les caractèristiques de chaque harmonique à  l'intérieur d'un échantillon PCM sont évaluées avant de modifier le caractère général du contenu du son en règlant chaque enveloppe d'harmonique.
Ruban sensitif : Bande de caoutchouc sensible à  la pression du doigt. Appelé aussi ruban linéaire.

 

S

Sample : Echantillon.
Sample & Hold : Echantillonneur-Bloqueur. Circuit électronique mémorisant une tension pélevée en échantillonnant un signal. Souvent noté S&H.
Sample Dump Standard : Voir SDS.
Sangle : courroie en nylon, coton, cuir, permettant de jouer de la guitare en position debout. Attention, les sangles pour guitare classique sont différentes et s'apparentent davantage au système utilisé pour les saxophones.
SCSI : "Small Computer System Interface". Interface informatique à  haut débit. Souvent utilisée pour relier un ordinateur ou un synthétiseur à  un disque dur. Il existe 3 normes (1, 2 et 3). Elles sont compatibles mais leur puissance varie.
SDS : "Sample Dump Standard". Protocole de transfert d'échantillons externes (provenant d'échantillonneurs ou d'autres machines) sur un synthétiseur. Ce transfert se fait via Midi. Cette norme ne sait pas gérer les échantillons stéréo, ni les fichiers de taille supérieure à  2 Mo et ne transmet ni le nom, ni la hauteur d'origine, ni l'assignation clavier d'un échantillon.
Sélecteur : interrupteur multiposition permettant de mettre en fonction les différents micros de votre guitare (généralement à trois ou cinq positions, selon le nombre de micros).
Sensibilité à  la pression : Capacité à  mesurer la force d'enfoncement des touches d'un clavier.
Sensibilité à  la vélocité : Capacité à  mesurer la vitesse d'enfoncement ou de relâchement des touches d'un clavier.
Sensitif : Adjectif se rapportant à  un clavier répondant à  la vitesse d'enfoncement des touches, et éventuellement à  la pression en fin de course.
Séquenceur : appareil électronique permettant d'enregistrer et de mettre en boucle une phrase musicale de source électronique.Anglicisme provenant de l'anglais "sequencer". C'est un module destiné à  enregistrer une suite d'événements musicaux et à  les reproduire par la suite.
Setup : Teme utilisé chez Kurzweil pour désigner une combinaison.
Sillet : il existe deux types de sillet : le sillet de manche sur lequel reposent les cordes au niveau de la tête du manche et le sillet de chevalet monté sur le... chevalet.
SIMM : Barette de mémoire vive (RAM) standard.
Simple bobinage (voir Bobinage)
Single coil (voir Bobinage)
Sinusoïde : Forme d'onde sinuosidale , un son pur .
Slide (voir Bottleneck)
SMDI : Format de transmission d'échantillons par SCSI.
SMF : "Standard Midi File". Voir MidiFile.
SMPTE : Le code SMPTE est un protocole, défini par la "Society of Motion Picture & Television Engineers", destiné à  synchroniser différents appareils entre eux (ordinateurs, magnétoscopes, séquenceurs,...).
Solid body :littéralement : «caisse massive». Appellation pour toutes les guitares qui ne comportent pas de caisse évidée : autrement dit, pratiquement toutes les guitares électriques sont des solid bodies.
Sous-Oscillateur : Oscillateur jouant 1 ou 2 octaves en dessous de l'oscillateur principal.
Split (guitare): un micro à double bobinage (humbucker) peut être splitable (grâce à un bouton qui est tiré ou poussé ou grâce à un sélecteur) ce qui entraîne l'indépendance de chacune des deux bobines qui le composent; offrant ainsi et le son d'un humbucker et le son d'un simple bobinage.
Split : Partage du clavier en deux ou plusieurs parties auxquelles sont attribuées des sonorités distinctes. La traduction française, peu employée chez les musiciens, est "scission".
Staccato : Type de jeu utilisant des sons ayant une enveloppe d'une courte durée.
Strap : voir Sangle
Straplock : système ingénieux bloquant l'attache de la sangle afin d'éviter que celle-ci ne se décroche inopportunément. Indispensable en concert !
Station de travail : Voir Workstation.
Suiveur d'enveloppe : Circuit produisant une tension proportionnelle à  l'enveloppe du signal qui lui est appliqué.
Suivi de clavier : Asservissement d'un module (la plupart du temps le VCF ou l'enveloppe des sons) à  la hauteur des notes.
Super cardioïde :micro (chant, instrument...) présentant un angle de captation serré de la source sonore (15/30°)
Sustain :tenue de la note après qu'elle a été jouée. Ce sustain peut être artificiellement étendu grâce à divers procédés tels que la distorsion ou les pédales de. sustain. C'est le niveau de maintien de la note, qui agit tant qu'une touche reste enfoncé. C'est le S de l'ADSR.
Synthétiseur :Instrument de musique électronique permettant la création et le traitement de sons.
SyQuest : Type de disque dur amovible.
Sysex : Abréviation de "Système exclusif".
Système exclusif : Utilisé pour le chargement, la sauvegarde ou la programmation des sons d'un l'instrument. Le système exclusif comprend des commandes spécifiques à  chaque machine par exemple pour changer tout les paramêtres de son .
Système d'exploitation : (OS) Logiciel de base permettant de contrôler un ordinateur. Le standard actuel sur PC est Windows. On trouve également sur des synthétiseurs récents des systèmes d'exploitation, l'avantage étant que l'on peut améliorer sa machine en utilisant des mises à  jour de l'OS (sans toucher au matériel).

T


Table (d'harmonie) :
c'est le dessus de la guitare. Pour une acoustique, c'est la table d'harmonie qui va apporter couleurs sonores et volume à l'instrument; la caisse de la guitare ne faisant qu'amplifier le son créé par la table. Sur une électrique, cette table ne joue pratiquement aucun rôle dans l'élaboration du son final. Dans ce cas, la table peut être rapportée (collée sur la caisse), sculptée (elle n'est pas plane mais travaillée afin de présenter un certain relief).
Table d'onde : Suite de cases (d'adresses) mé©moire où sont rangées les séquences des échantillons d'une onde codée sous forme numérique. Par extension, la table d'onde est appelée échantillon.
Talon :pièce de bois à la jonction manche/caisse.
Tapping : technique de jeu où la main droite tape les cordes directement sur le manche.
Temps réel : Se dit de tâches exécutées instantanément.
Tête de manche : partie haute de la guitare sur laquelle sont installées les mécaniques.
Thinline :ces guitares sont en fait des électriques dont le corps a été évidé, apportant ainsi au son final une petite note acoustique. En général, ces guitares sont des copies de Telecaster.
Thru (Through) : "A travers". Prise midi permettant à  une machine d'être à  l'interface entre deux autres appareils Midi. Cette prise reproduit le signal qui entre part la prise Midi in.
Thumbpick (voir Onglet)
Tige vibrato(voir Vibrato)
Tone : Dans la série JV, de Roland, désigne un "module" regroupant un oscillateur, un filtre et une enveloppe.
Tone Palette : Système de curseurs permettant de modifier en temps réel plusieurs paramètres au choix.
Touche :pièce de bois rapportée sur la manche et sur laquelle sont montées les barrettes. En général, la touche est en palissandre mais elle peut être également en érable (Fender, essentiellement) ou en ébène sur les modèles (très) hauts de gamme.
Transistor : pièce électronique remplaçant les lampes (notamment...).
Trémolo :  ne pas confondre l'effet Trémolo qui consiste en une modulation plus ou moins rapide d'un son (comme si le son chevrotait...) et le mot Tremolo souvent employé à tort pour désigner le vibrato (il faut dire que Vibrato se dit, en anglais, Tremolo, ce qui ajoute à la confusion).
Trigger : Circuit électronique déclenchant un module (en général le générateur d'enveloppe ou le LFO) lorsque la tension en entrée dépasse un certain seuil.
Trille : Battement rapide et plus ou moins prolongé d'une note avec la note conjointe supérieure (Technique utilisée en violon).
TVA : "Time Variant Amplifier" (Terme utilisé chez Roland). Amplificateur variant dans le temps (pour imiter l'instabilité de l'analogique).
TVF : "Time Variant Filter" (Terme utilisé chez Roland). Filtre variant dans le temps (pour imiter l'analogique).
Truss rod (voir Barre de réglage)
Tune-O-Matic :type de chevalet métallique réglable inventé par Gibson. Simple, mais efficace.
Tweeter :petit haut-parleur spécialement conçu pour rendre parfaitement les fréquences aiguës.

 

U


Unidirectionnel :
type de micros n'enregistrant que la source sonore située directement devant lui.

 

V

VA : Volt-Ampère. Unité de puissance en courant continu. Elle est équivalente au Watt si on ne tient pas compte du déphasage courant/tension.
VCA : "Voltage Controlled Amplifier". Amplificateur commandé par tension. C'est un élément qui fait varier l'intensité sonore du signal audio qui le traverse en fonction du courant de commande qui lui est appliqué (en général la tension de sortie du générateur d'enveloppe).
VCF : "Voltage Controlled Filter". Filtre dont la fréquence de coupure est commandée par tension. Sur certains synthés la résonance du filtre peut aussi être commandée par tension.
VCO : "Voltage Controlled Oscillator". Oscillateur dont la fréquence est commandée par tension. Le VCO est le module qui crée le son (l'onde sonore) : Le timbre est choisi par l'utilisateur et la hauteur du son est fonction de la tension en entrée (généralement issue du clavier).
VDA : "Variable Digital Amplifier" (Terme utilisé chez Korg) --> voir TVA.
VDF : "Variable Digital Filter" (Terme utilisé chez Korg) --> voir TVF.
Vélocité: Vitesse d'enfoncement, ou de relâchement, des touches d'un clavier.
Vibrato : Variation rapide de la hauteur d'un son autour de la fréquence exacte (pour imiter, par exemple, le léger mouvement d'un doigt sur la corde d'un violon). Sur une guitare élèctrique c'est un système de tension des cordes, placé sur le chevalet, permettant d'étirer les cordes afin de monter (ou de descendre) d'un ou de plusieurs demi-ton pour un effet de glissando.
Voie : Sonorité(en multitimbralité). Se dit aussi Partie.
Voix : Chaîne complè¨te nécessaire à  la production d'un son. Une voix se compose généralement au moins d'un oscillateur, d'un filtre et d'un amplificateur. Un synthétiseur polyphonique possède plusieurs voix afin de produire plusieurs notes simultanément. Le nombre de voix correspond donc au nombre de notes pouvant être jouées simultanément sur un instrument.
Volatile : Mémoire vive (RAM) dont le contenu disparait à  l'extinction du courant d'alimentation. Si l'on souhaite conserver les données de cette RAM, il faut donc les sauver sur une mémoire de masse (disquette, disque dur, RAM non volatile, etc).
Volt/Octave : Standard concernant la tension de commande d'un oscillateur sur un synthétiseur analogique. Il était beaucoup plus répandu que le standard Hz/V.

 

W


Wah-wah
: effet de modulation activé par une pédale d'expression. Effet originellement obtenu en bouchant et d'ébouchant alternativement le pavillon d'une trompette. Sur un synthé, cet effet peut être obtenu en modifiant au cours de la durée d'une note le règlage de la fréquence de coupure d'un filtre.
Watt : Unité de puissance.
Wav : Format de son utilisé sur les ordinateurs de type PC.
Whammy :effet de wah-wah automatique/vibrato au pied.
Workstation : En musique, ce terme désigne une machine regroupant au moins un synthétiseur, un séquenceur et une partie rythmique.

X


XG : Extension de la norme GM.
XLR : prise de connexion largement utilisée en sonorisation (micros chant, racks, etc.). Plus fiable et de plus grande qualité que la prise jack.

Y

 

Z

Z-plan : Synthétiseur d'E-mu utilisant le morphing.